Women in leadership @Fives

Dernière mise à jour : 18 oct. 2021




Voici l’équipe au complet du programme de formation en mode coaching « Women in leadership » @ Fives!

9 participantes motivées.


Marie, Caroline, nos deux Alice 😉, Cécile, Marion, Julie, Sandrine et Aurélie qui viennent de métiers différents, de filiales différentes, de parcours différents.


Une Directrice des Ressources Humaines et une Responsable des Talents engagées.


Céline Morcrette et Magali Oyono qui ont voulu et soutenu ce programme, dont c’est un peu « le bébé ».


Un groupe innovant.


Fives, un groupe d’ingénierie international, où j’ai travaillé pendant 10 ans au sein du département Ressources Humaines et que j’ai tant de plaisir à retrouver.


Deux formatrices investies.


Françoise Clechet, fondatrice de Graines de Succès et moi même! Nous nous sommes rencontrées en 2019 et nous avons perçu toute de suite nos intérêts communs : participer au développement professionnel des femmes et à la création d’entreprises plus égalitaires. Nous mettons nos engagements communs et aussi nos différences 😀 au service de ce programme.



Pendant 7 mois, au rythme d’une journée de formation par mois, ces femmes vont réfléchir, expérimenter, mettre en pratique, décider de plan d’actions, apprendre à mieux se connaitre, et si le pari est réussi, étendre leur réseau professionnel.


On le sait : les femmes sont seulement 29% à réseauter pour générer des opportunités professionnelles, contre 45% des hommes. Ayant le sentiment de moins bien maîtriser les "codes" du networking, elles sont 35% à considérer qu'utiliser les réseaux ne correspond pas à leur état d'esprit, contre 28% des hommes. Par ailleurs, 22% d'entre elles disent ne pas savoir comment s'y prendre, contre 16% de leurs homologues masculins.


Les femmes auraient besoin de faire confiance aux membres de leur réseaux:

«  Les femmes reprochent le côté utilitariste du réseautage. Lorsqu'elles ont recours à leur réseau, c'est davantage pour échanger, partager avec des personnes qu'elles ont rencontrées au cours de leur carrière que pour se rendre visible » Explique Marie Humblot-Ferrero, directrice de projet et co-animatrice du réseau Women Initiative au BCG.


Et c'est bien ce que nous voulons faire ici. Si nous avons pour ambition de leur donner des outils, de les aider à développer leur confiance, leur talents, la cerise sur le gâteau serait que ces femmes créent au cours de ce programme un réseau solide de soutien et de développement professionnel pour les années à venir.