Quand et pourquoi je fais appel à un coach?


Quand et pourquoi je fais appel à un coach?

Vous imaginez probablement assez facilement les raisons qui pourraient vous mener à pousser la porte d'un thérapeute: le sentiment d'avoir à régler, revisiter, comprendre des évènements de votre passé pour avancer dans le présent. En revanche, avez-vous les idées claires sur les raisons qui pourraient vous mener à démarrer un coaching?


Récemment, une émission-enquête de France Inter sur le coaching à créé une forte polémique: l'émission était truffée d'approximations, voire d'erreurs, et dépeignait la profession de coach comme un monde sans aucune réglementation, composée de personnes trop flemmardes pour faire les 5 années d'études requises pour être psychologue, et qui se rabattaient ainsi sur le coaching tout en le pratiquant de façon sauvage! (Je ne me lancerai pas ici dans toutes les distinctions en termes d'études- pourtant fondamentales- entre psychologues, psychothérapeutes, psychiatres...).


Il est juste pourtant de dire qu'il n'est pas nécessaire de faire 5 ans d'études pour être coach et pour cause:

- Un coach n'est pas un thérapeute! Et l'éthique veut que l'on soit capable de reconnaître ses limites (cela vaut d'ailleurs probablement pour toutes les professions non? Consultants, avocats, médecins etc...);

- Un coach a souvent fait des études dans un autre domaine, j'ai pour ma part étudié le droit pendant 5 ans, et je me suis spécialisée en droit du travail. Chaque coach va y puiser des compétences, une compréhension, une perspective;

- Un coach a eu une vie professionnelle auparavant dont il va également se servir. J'ai la faiblesse de penser que mes 15 ans d'expérience du monde de l'entreprise à travers mes fonctions dans les Ressources Humaines m'aide à comprendre plus vite de quoi mes clients me parlent. Dans la mesure où j'interviens essentiellement sur des problématiques liées à la vie professionnelle, il me semble que cela prend du sens, et que à contrario un thérapeute est plus éloigné du monde de l'entreprise.


Mais la polémique est intéressante dans le fond. Elle soulève implicitement  une vraie question: quel est le soutien dont j'ai besoin? Quand est-ce que je vais chez le psy ? Quand est-ce que je recours à un coach?


La ligne de démarcation entre thérapie et coaching est claire mais encore faut-il pouvoir la placer. Il me semble qu'il s'agit essentiellement d'une ligne temporelle.


- en coaching, on ne se focalise pas sur le sens à donner aux événements du passé. Nous avons besoin de comprendre bien sûr d'où vient le problème et pour cela de connaître un peu d'histoire, de vécu, d'autant que cela permet de déceler les perspectives, la façon dont le client voit le monde. Mais si l'on sent que notre client est coincé dans le passé, que malgré nos invitations à se positionner dans le présent, et mieux encore à se projeter dans le futur, les plans d'actions, les stratégies, c'est alors probablement que le soutien apporté par le coaching n'est pas adéquate.


- Finalement, un coach accompagne des personnes qui vont globalement bien mais qui rencontrent des difficultés. La différence est de taille. Nous pouvons donc intervenir par exemple après un travail thérapeutique.


Alors de quoi parle-t-on avec son coach? Pour répondre à cette question, je vous propose tout simplement des exemples de sujets qui m'ont été amenés en séance.


  1. J'ai besoin de trouver un meilleur équilibre entre ma vie privée et ma vie professionnelle, mais pour cela j'ai besoin de savoir quel place occupe le travail dans ma vie, car pour le moment je ne me sens à ma place nul part. J'ai besoin de répondre à cette question: suis-je ambitieuse?

  2. J'ai arrêté de travailler depuis de nombreuses années, j'ai l'impression d'être intéressée par beaucoup de choses, j'ai besoin de faire le tri entre ce qui relève d'un hobby, d'une passion, d'un intérêt ou d'un vrai projet professionnel;

  3. Je vais chercher un nouvel emploi, j'ai besoin de travailler sur mon discours en entretien;

  4. Je viens de prendre un nouveau poste, j'ai besoin de mieux me connaitre, de prendre confiance en moi, de savoir sur quelles forces m'appuyer, pour trouver mon mode de leadership tout en restant fidèle à moi-même;

  5. Je n'arrive pas à gérer certains types de personnalité dans ma vie professionnelle, elles sapent toute ma confiance en moi, et m'empêchent d'être performante. J'ai besoin de comprendre pourquoi et de trouver des stratégies pour parvenir à me sentir d'égale à égale avec ces personnes;

  6. J'ai besoin d'y voir plus clair sur la suite que je veux donner à ma carrière, je ne cesse de dire que je veux évoluer mais finalement je ne sais pas exactement ce que je veux;

  7. J'ai besoin de travailler sur ma confiance en moi, ma légitimité pour obtenir la carrière que je souhaite;

  8. J'ai un choix difficile à faire, j'ai besoin d'y voir plus clair: qu'est-ce qui est vraiment important pour moi, comment faire pour me sentir en phase avec ma décision?

  9. A de nombreuses reprises, on m'a reproché - au choix- mes réticences à déléguer/mon manque d'autorité/ma communication trop directe/ma difficulté à m'imposer, je veux que cela change;

  10. J'ai des difficultés relationnelles avec XXX, cela prend des proportions trop importantes, je vais au travail la boule au ventre, j'ai besoin d'aide pour comprendre et faire évoluer cette situation.

Tous ces exemples, parmi tant d'autres, n'ont d'autre intention que de vous permettre de toucher du doigt ce que l'on peut venir chercher en coaching. Grâce à la séance de découverte gratuite, vous pourrez de toutes façons vérifier si vous êtes au bon endroit pour trouver le soutien que vous attendez. 







 Me contacter:

 

Sophie HUOT

17 Impasse Désiré

Châtillon, France

contact@othentikcoaching.com

+33 (0)664801388

Me suivre :

  • LinkedIn Social Icône
  • Facebook Social Icône
  • Instagram