Le jour où je n'avais rien à dire sur LinkedIn...


Je fais face à un constat sans appel: je n’ai pas une idée brillante par jour à publier sur les réseaux sociaux. Pas de listes de conseils avisés, et encore moins d’opinions tranchées, innovantes et décalées chaque jour!


En prenant conscience de cette forme de pression, de cette course à la publication qui va recueillir des « like », construire une visibilité virtuelle, je me suis interrogée sur la façon dont je voulais utiliser les réseaux sociaux en tant que Coach.


Petit tour rapide de ce que je trouve sur mon fil d’actualité LinkedIn aujourd’hui:


- Voici la liste des 16 traits de caractère et compétences pour être un grand leader (pas 15, pas 17...).

- 5 raisons de rire au boulot (il faut une raison pour rire?).

- Devenez plus résilient en faisant cette unique chose chaque soir (le matin ça ne fonctionne pas).

- 10 choses que les personnes en pleine réussite font et que les autres ne font pas (les idiots).


Cette liste pourrait être bien plus longue…


L’idée implicite véhiculée par ses articles, c’est qu’en lisant ces conseils et autres recommandations nous allons tous accéder à une forme de savoir pré-élaboré, facile, qui va tout changer. Pas besoin de se questionner, pas besoin de réfléchir, il suffirait juste d’appliquer la règle pour être performant. Sans compter qu’il est fort probable que si quelqu’un s’amusait à compiler toutes ces injonctions, elles se contrediraient les unes avec les autres.


A mon sens le coaching est à l’opposé de cette vision: il s’agit d’un apprentissage pour accéder à une pensée indépendante, autonome. L’objectif est d’avoir suffisamment conscience de ses mécanismes, de ses forces, de ses croyances, de ses valeurs, pour oser s’écouter, prendre des décisions et agir en respectant qui nous sommes. Penser qu’un conseil puissent être universel c’est nier la richesse, la différence de chaque individualité.


Je ne suis pas une experte, je n’ai pas de conseils à donner. En revanche, je pense que chaque personne est en mesure d’aller chercher en elle-même la solution qui va lui correspondre, se l’approprier, et ainsi garantir son efficacité. Le rôle du coach est de rendre possible ce processus, de l’accélérer, grâce à des exercices, des questionnements, un effet miroir, grâce à ce temps dédié uniquement à l’écoute.


Il n’en reste pas moins que nous pouvons être ouverts à de nouvelles perspectives, de nouvelles pensées, de nouvelles expériences, et en cela LinkedIn peut être très utile. Mais ce qui m’intéresse c’est plutôt de déposer sur la table des idées, des visions, sans injonction.


Ce qui m’intéresse c’est de permettre à chacun d’aller au buffet composer son prochain repas , et non pas de consommer le menu imposé.

 Me contacter:

 

Sophie HUOT

17 Impasse Désiré

Châtillon, France

contact@othentikcoaching.com

+33 (0)664801388

Me suivre :

  • LinkedIn Social Icône
  • Facebook Social Icône
  • Instagram